Communiqué

4 min read
JAÏR KARAM, NE SERA PLUS ENTRAINEUR DE LA NATIONAL 2 À L’ISSUE DE LA SAISON

Quelles sont les raisons de ton départ ?

Il y a une quinzaine de jours, François RODRIGUES (directeur du centre de formation du HAVRE AC évoluant en Ligue 2) m’a fait part de son souhait de recruter un formateur. Il m’a donc proposé de rejoindre le centre de formation, avec pour missions d’entraîner la réserve et de faire le lien entre la formation et l’effectif pro. Je ne pouvais pas refuser cette belle opportunité et qui atteste d’une certaine marque de confiance. Ainsi, va la vie du foot.

Sinon revenons sur la saison que tu viens de passer au club

Pourquoi avoir rejoins le FC Chamalières ?

Grâce à des contacts avec le CLERMONT FOOT, plus précisément le directeur du centre (Sebastien MAZEYRAT) qui était dans ma promotion de formateur (diplôme pour être directeur de centre de formation).
Il m’a mis en relation avec le FC Chamalières qui était dans une nouvelle phase. Afin de continuer à se structurer et se professionnaliser pour répondre aux exigences du niveau national.
Ce projet correspondait à mes attentes et motivations pour aider le club à grandir.

Comment s’est passée ton intégration au club (joueurs, staffs, direction)?

Un club très atypique, avec peu de moyens mais des personnes humainement très riches.
Je suis arrivé dans une période où le club était en pleine mutation avec des changements tous azimut (direction, staff, joueurs). Le début n’a pas été facile, le temps que tout le monde trouve ses marques. Ce qui était tout à fait normal car cela faisait beaucoup de changements sur un temps très court.
Des joueurs très travailleurs et à l’écoute, un véritable plaisir de travailler avec eux.
Un staff technique déjà en place avec Romain VILLETTE et Patrice DUFRAISE qui ont été de bons relais et qui a pu au fur et à mesure se renfoncer avec l’arrivée de Gilles LABRE et Jeannot RODRIGUES qui ont apporté leurs rigueurs et connaissances des exigences du milieu pro.
Une direction très emphatique avec l’arrivée de Jérôme VALEYRE qui a apporté beaucoup de sérénité et de Frederic BARBALAT qui a été d’une grande bienveillance pour tout le groupe tout au long de l’année.

Comment juges-tu ta saison ? Si tu devais en faire un bilan ?

Nous faisons une saison à l’image du « CLERMONT FOOT ».
Dès le départ, tous les pronostics, nous voyaient comme l’une des premières équipes relégables. Plus petit budget de ce championnat de National 2 et avec aucune saison complète en N2 (en raison du COVID), à deux journées de la fin, nous sommes dans notre objectif, celui de nous maintenir.
Nous avons progressé dans le contenu mais manqué de constance dans les zones de vérités autant offensive et défensive. On a démontré que l’on était au niveau en battant des équipes du haut tableau à plusieurs reprises mais notre jeunesse nous a quelques fois fait défaut dans la régularité.
Puis le départ de joueurs cadres, en décembre, comme Corentin CHAUVE et Aboubacar KONE nous a aussi freiné dans notre progression.
Le championnat de National 2 est très exigeant et se professionnalise de plus en plus, maintenant le bilan sera complet et surtout positif que si l’on arrive à se maintenir.
Cependant, le club a fortement progressé et grandi en moins d’un an dans sa structuration et son fonctionnement.
Tout ne se fera pas en un jour, mais en tout qu’a bravo à tous.

Quel est le moment qui t’a marqué durant cette année ?

Mon premier jour dans la buvette du club, mais je le garde pour moi. Non, sincèrement, j’espère qu’il est à venir prochainement avec le MAINTIEN.

Ton meilleur et pire match ?

Pire match : BOURGES, on n’est passé complètement à travers.

Meilleur match : MOULINS- YZEURE , on n’était imbattable ce soir la.

Un mot pour les tes joueurs, staff et direction :

MERCI un vrai plaisir de travailler avec tous, et puis de vrais amitiés sont nées à travers cette belle aventure.
Une pensée aussi pour le Staff médical autour d’Olivier qui a été mon souffre douleur, Gilou mon oeil de maquignon, Fred un vrai complice, puis tous les bénévoles et petites mains qui nous ont accompagnés tout au long de la saison. GRAND MERCI POUR CETTE BELLE EXPÉRIENCE.

Un mot pour les supporters !

Besoin de vous, d’un 12 ème homme, pour ce dernier match de la saison. Merci de nous apporter beaucoup d’énergies et d’ondes positives car ce match se gagnera avec le coeur.

Ton objectif pour ces deux derniers matchs ?

GAGNER pour nous maintenir. Je pense que ça récompensera tous les efforts des dirigeants, éducateurs et joueur. Mais aussi validera entièrement les objectifs du pôle compétition de cette année avec le maintien de la N2, la montée de la R2 (renforcée tout au long de la saison par les joueurs de la N2) et la montée des 18 en R1.

Le FC Chamalières remercie Jaïr Karam pour son investissement, son travail et son professionnalisme. Le club lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière.

More Stories

1 min read
1 min read
1 min read

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne manquez pas

1 min read
1 min read
1 min read
1 min read